Je me suis inscrite sur le blog des Sérials Défieuses en espérant réaliser mon premier défi dans les temps. Mais c'était sans compter sans ma MAC qui au bout (de seulement) quatre mois s'est mis en rade. Aiguille décalée, qui casse, support cannette qui se débine et molette un peu dur. Heureusement mon cher papa est était du métier. 40 en usine de confection ça aide. Mais bon il a fallu encore attendre 15 jours avant qu'il ne la répare nos emplois du temps respectifs étant chargés. Devant attendre le 26 avril (donc demain) et ne tenant plus, j'ai demandé aux Cloches des enfants de passer un peu plus tôt chez eux ( En fait c'est tombé pile poile le jour de Pâques, mais nous ne devions y aller que plus tard les ramasser, vous me suivez?). Comme cela deux pierres deux coups : les enfants font leur ramassage d'oeufs et moi j'emmene ma MAC, celle de la tante de Chaton qui a un soucis de tension et dont je n'ai pû me servir n'y connaissant que dalle en réglage, et celle de ma voisine à qui j'avais demander de me prêter la sienne et manque de pot, en panne aussi. Donc les enfants ont rempli leur ENORME panier et moi en fin de journée, j'avais récupéré mes trois machines flambantes réparées!! Merci papounet! Heureusement rien de méchant pour aucune.

Donc j'ai enfin pû me remettre à coudre après 15 jours au chômage technique. Enfin pas tout à fait car j'ai pris de l'avance. Pas de machine, mais du papier, des crayons, du tissus et des ciseaux et j'ai préparé mon défi rayure ainsi que une robe et deux jupes pour moi!!  J'ai donc choisi dans mon coffre un jersey nid d'abeille que mamounette m'a donné. Assez souple et très léger '( au départ je croyais que c'était du tissu à polo, mais non), j'ai décidé de l'utiliser pour le patron de Kahori Kanamaru,  trouvé dans "Facile à coudre" de janvier 2014. Bon les tissus du magazine sont bien plus jolis mais je me suis dit pourquoi pas. Au début j'ai voulu faire simple mais cela l'était trop. J'ai donc rajouté un biais de mon stock de chez Myrtille. Ma foi j'aime bien. Les pois et rayures s'arrangent ensemble. Heureusement que la nature ne m'a pas agrémenté d'une poitrine généreuse car les patrons japonais sont un peu justes quand même.

 

DSCF6255 

DSCF6254

DSCF6249

DSCF6250  

DSCF6253

DSCF6260

 

DSCF6261

DSCF6267

 

DSCF6269

DSCF6265