Premier pull en aiguilles circulaires

Une éternité que je n'avais tricoté... Il a fallut un déménagement et donc des cartons et reclure mes deux MACS adorées, pour reprendre les aiguilles. Je ne peux concevoir que mes menottes restent à rien faire pendant que je regarde la télé ou écoute la musique. Et avec des aiguilles différentes de celles avec lesquelles j'ai appris à tricoter avec ma grand-mère. Des circulaires. Au début, quand j'ai vu cela sur pinterest ou IG, c'était pour faire des chaussettes. Mais j'ai vu aussi que beaucoup de pulls (sur IG toujours et sur Ravelry, étaient faits en aiguilles circulaires ). Et à en croire les commentaires enthousiastes des gens qui ont changé de cap, il fallait que je tente ! Parce ce qu'il en ressort à chaque fois, c'est que l'on fait le pull tout d'une traite sans couture des épaules, côtés et col. C'est comme pour la banane, on commence à un bout et on finit par l'autre (enfin presque car là il y a aussi les manches ;) !! ), mais vous voyez l'idée !

Donc j'ai lu certaines explications sur des modèles gratuits pour bien visualiser comment faire. Et une fois l'idée comprise (soit en top down -du haut vers le bas- ou en down-top -du bas vers le haut-), je me suis lancée. J'ai cherché d'abord un modèle enfant en down top (mais ce ne doit pas être la méthode préférée des tricoteuses chevronnées et averties, car je n'en ai pas trouvé). Alors j'ai pris un sweat à Swana, j'ai mesuré et calculé en fonction d'un échantillon, le nombre de mailles et de rangs (afin de voir avec la barisienne de bergère de france, laine utilisée ici). J'ai pris les mesures du tour du corps, celles de la hauteur bas -emmanchures et emmanchures col, puis la longueur des manches. Et ensuite vaille que vaille.

Niveau couleur, ce n'est pas très girly ce vert, mais comme c'était un essai, je ne voulais pas investir alors que j'avais plein de pelotes à écouler. Et pour que la miss ait quand même envie de le mettre, j'ai rajouté des rayures en jacquard écrues et fluo (que j'avais aussi en stock). Pour un premier pull avec cette méthode là, je m'en suis pas mal sortie je trouve. J'ai fait des emmanchures raglans que j'affectionne toujours autant. Le plus difficile pour moi, ce sont quand même ces maths et règles en croix pour calculer les diminutions selon la longueur emmanchures col et emmanchures manches. Mais là le dieu (ou Mojo)  des maths a dû m'entendre car le tombé n'est pas trop mal.

Par contre il ne faut pas regarder de trop près car autant tricoter un nombre conséquent de mailles sur l'aiguille circulaire n'a pas été trop difficile, autant en tricoter peu  n'a pas été évident au début. Et resserer les mailles avec la méthode des oreilles n'a pas été aisée. Je me retrouve avec des mailles lâches. J'ai lu plus tard que placer les diminutiions au milieu et au dessous aurait été plus judicieux. (Ce que je fais avec mes tricots du moment).

J'ai eu aussi peur que ce pull ne reste sur son porte-manteau caché parmi ce que la miss camoufle quand elle n'aime pas, mais elle le sort régulièrement avec une jupe rose fushia (sur les photos) et aussi avec son jogging rose (qu'elle affectionne particulièrement mais pas moi pffff) les jours de sport. A déduire qu'il a une place particulière pour un pull "essai".

Nous avons profité du passage de son grand frère chez le coiffeur, pour faire le shooting près de l'étang d'à côté, dans notre ancien village de Beaurepaire en Vendée.

DSC05577

La demoiselle et le cygne de l'étang qui attendait qu'on le nourrisse

DSC05602

DSC05600

DSC05588

DSC05582

DSC05578

DSC05580

Pour ce pull, je n'ai pas de patron ou tuto. Je fais tout au feeling (avec un peu de calcul quand même). Si vous deviez craquer pour le motif du jacquard, je pourrai faire un croquis. Mais je fonctionne comme avec les recettes de cuisine,. Je vois l'ensemble à faire et après je fais au hasard. Et je garde peu de traces de mes réflexions qui se font sur papier volant.

A bientôt

Les babioles de Fannyboop


un deuxieme pull pour chaton

 

 

Parallèlement à mes crochets et carton (hé oui plusieurs encours mais cela empêche la monotonie même si cela parait long pour chaque chose que l'on fait quand c'est fini on est content!), j'ai fait un nouveau pull inspiré pour le modèle par un de ceux de BDF et les mesures (à recalculer par rapport à ma laine d'un pull détricoté par la mamy de mon homme) les couleurs les rayures, c'est moi.

 


DSCF9181

 

DSCF9182

 

 

 

 

 

Posté par Fannyboop à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,