A la volette !

Dernièrement, en voyant s'habiller Swana, je me suis aperçue qu'elle avait encore grandit à une allure folle. C'est vrai que ces 6 derniers mois, entre l'achat d'une maison, notre mariage avec Chaton, le déménagement, l'emménagement, je n'avais pas trop mis le nez dans les affaires des enfants. Une main rapide qui tatonne dans le placard et qui prend la première chose venue (ou presque) était devenue mon habitude. Mais maintenant que l'on souffle, que j'ai repris le chemin tant attendu de la machine (ne vous inquiétez pas, je n'ai pas cousu, mais mes mains ne sont pas restées inactives pour autant,et faisant contre mauvaise fortune, bon coeur,j'ai repris mes aiguilles pour quelques pulls que vous verrez plus tard.), j'ai entrepris de refaire des vêtements à une taille convenable pour la minette. En profitant des derniers jours de solde, je suis allée remplir mon panier de jolis tissus au Quartier des tissus de Montaigu. Entre autre, j'ai craqué sur ce joli jersey d'équidés. Ma fille a la chance d'avoir une mamie en or et qui offre des petits stages de poney pendant leurs vacances, à ses 4 petits enfants. Je savais qu'elle aimerait cet imprimé là. Ensuite j'ai feuilleté dans le dernier ottobre enfant ( à savoir le 1/2017 et je suis tombée sur ce t-shirt SUN yellow dont les petits volants sur les épaules m'ont tapés dans l'oeil (aïe ;) ). Le modèle est facile comme tout. Mais mon jersey juste un peu moins raide que voulu car pour faire le point bourdon aux volants, j'ai un peu galéré à la machine. J'ai donc fait un point pas aussi serré que voulu car sinon, le tissu s'engouffrait sous l'aiguille. Mais j'ai plutôt géré sur ce coup-là. Pour le jersey contrastant, j'ai fouillé dans mon stock et je suis tombée sur ce jaune pâle. En fait les autres couleurs que je possède n'étaient pas compatibles à mon gout. Et en fait c'est plutôt pas mal, même si j'aurai préféré du rouge. (mais soyons consommatrice responsable et utilisons ces bords-côtes  dit celle qui s'achète des coupons alors que son cher mari râle car le garage est rempli de cartons et valises remplies...).

 

 

Sun yellow du Ottobre 1/2017

DSC05214

DSC05212

DSC05218

DSC05230

Pour les observatrices vous aurez remarqué que la minette a perdu une quenotte mais à gagner en binocles !! Je la trouve trop jolie avec et sans (oui oui je ne suis pas objective...normale... mais je suis sûre que vous êtes de mon avis !!)

DSC05232

DSC05223

DSC05246

DSC05243

 

Les babioles de fannyboop


Alysse, alysse

 Il y a maintenant quatre ans que j'ai créé mon blog et  quatre ans que j'en suis aussi.. Au début je suivais surtout les blogs de meubles en carton, puis de crochet et quand j'ai eu ma machine à coudre, celles des couturières. Au fil du temps et des blogs, certaines blogueuses me sont incontournables quand à leur talent pour la couture, leurs personnalités, leur technicité. J'ai d'abord craqué pour Des Etoiles et des pois car j'adore son style et les couleurs qu'elle emploie, et puis la cabane d'Elilou pour les mêmes raisons. Et puis certaines blogueuses ont sauté le pas et sont devenues des créatrices professionnelles et proposent leurs propres patrons. D'abord Ivanne Soufflet dont j'ai acheté quelques livres et ses patrons incontournables comme les trop top femme et enfant ou les perles et mini perles. C'est vraiment grâce à elle que j'ai commencé à comprendre l'utilité des finitions soignées et de redéfaire et refaire afin d'être satisfaite de son travail. Désormais quand je couds d'autres patrons (de magasines ou autres), je réutilise les mêmes astuces (sous piqûres, ourlets rapportés, parmentures et poches gansées....).Forcément, je ne vous fait pas voir l'envers de mes vêtements, mais ils sont maintenant aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur (enfin moi je les trouve beau hein !!). Et pour les vêtement enfants, j'ai découvert l'an passé le travail de Véronique d'Une Rose sur la lune qui elle aussi fait un travail soigné et qui s'est lancé dans sa petite entreprise. Avec elle aussi, j'apprends à coudre à la main (ce n'est pas ce que je préfère mais bon il faut souffrir pour bien coudre ;) !! Et puis dans une liste non exhaustive, j'admire le travail de Lundi 27, Viguialcales p'tits dom et LPS (les p'tites Sapes ) et bien d'autres couturières méticuleuses et qui mettent bien en valeur leur travail par des photos aussi sublimes que leurs coutures (et ça a son importance, je pense !!). Ce pourquoi j'aspire à m'inspirer de leur travail, c'est aussi d'avoir ma propre signature comme elles l'ont aussi (un reste de mes études artistiques où la personnalité est importante ).

Donc la dernière citée, Les p'tites Sapes, vient aussi de sortir son premier patron : Alysse. Une jolie robe au haut asymétrique à boutonner ou à zipper selon son choix et pour toutes les saisons. Les 2 versions proposées m'ont tapé dans l’œil et j'ai hâte de tester la technique de la sous-patte pour la FE. Mais d'abord j'avais envie de liquider deux coupons de mon stock. J'ai bien lu les recommandations mais bien sûr il a fallut que je me trompe. Bon je vous dirais bien que ce coton, j'ai bien regardé s'il y avait un endroit et un envers mais franchement j'ai encore du mal à faire la différence (si différence il y a? C'est comme pour le madras... bref...). Aussi quand j'ai épinglé la parmenture je n'ai pas fait attention que je la mettais sur le mauvais côté (normalement la patte de boutonnage aurait dû être à gauche et chez moi elle se retrouve à droite (vous suivez? ). Et je m'en suis aperçue au moment où tout cousu, je repassais soigneusement le haut. Après avoir pesté (encore) contre moi-même (et dire que je vous fait un laïus sur le soin que j'essaye de porter à ma couture avec les blogueuses précitées....bref....), j'ai trouvé que mon erreur n'était pas si dramatique et qu'au contraire la parementure relevait l'unicité du tissu (c'est beau ça comme mot l'unicité... que voulez-vous, moi j'aime le français même si parfois je ne cause pas toujours bien la France...petit aparté...).

J'ai posté ma photo sur Instagram et j'ai pu m’apercevoir qu'elle était plutôt appréciée ainsi. J'ai donc continué sur ma lancée. Et en fait j'adore comme cela !!! Du coup de ses erreurs, on peut faire des trucs pas trop mal (comme la tarte Tatin par exemple, même si je ne mets pas ma robe au même niveau que la célèbre tarte, cela va sans dire...). Voici donc une nouvelle petite robe qui va rejoindre la garde-robe home-made qui s'étoffe plutôt bien pour Swana.


Les photos

Au début du shooting, Swana n'était pas des plus coopératives !! Mais en lui demandant de me raconter des blagues (un peu pipi-caca d'ailleurs les blagues... bref...), cela a eu le mérite de la faire rire et ça a même dégénéré en grimaces !! Et vous remarquerez que les photos sont de meilleures qualités qu'auparavant !! Merci à Chaton qui m'a offert un nouvel appareil photo pour mon anniversaire :)

 

 

 

DSC00806

DSC00809

De jolis boutons en bois que j'avais acheté il y a 1000 ans à Myrtille à Cholet

DSC00813

DSC00822

DSC00844

DSC00833

DSC00838

DSC00840

Un peu de marelle pour arrêter les simagrées !! Voici une petite robe facile à vivre pour petite puce de presque 6 ans !!

DSC00850

A bientôt !!

Les Babioles de Fannyboop

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Diabolo menthe : c'est le printemps !!!

Il y a quelques semaines, j'ai vu fleurir sur Instagram le nouveau patron diabolo menthe d'Une rose sur la lune et j'avais fait une jupe culotte pour ma minette et un ensemble jupe culotte- trop top pour une des petites que je garde ( ici). Comme je voulais essayer aussi la jupe salopette pour laquelle j'ai aussi craqué, j'ai pris dans mon stock, un tissu à carreaux bleu ciel et blanc dont je suis tombée amoureuse au premier coup d’œil et que je destinais à un projet spécial car je n'avais vraiment pas beaucoup de ce coupon (donné par ma môman ou ma Tinou ou ma mamy : cela restera un mystère...).

Cette fois, j'ai bien fait les doubles poches (héhé !) et surtout je les ai agrandi car vraiment Swana ne pouvait pas mettre ses menottes dedans sur la jupe culotte  (grande frustration !! ). Mais bon je n'ai quand même pas échappé à une boulette de taille (au propre comme au figuré pour la taille hum hum !!). Quand j'ai coupé la jupe, j'ai prévu assez long ( car je n'aime pas que cela soit trop court pour une petite fille, déjà que ma Swana n'a pas encore le sens de la pudeur, je ne veux pas en rajouter !!). Et puis comme le préconise Véronique, il y a l'étape de l'essayage. Donc Swana a enfilé le projet en cours, j'ai épinglé, et au moment de couper, je trouvais que cela faisait beaucoup. Quand je lui ai fait réessayé avec l'ourlet, cela faisait vraiment trop "Martine" (même si j'adore ces livres-là qui m'ont accompagné toute mon enfance, voir la culotte de ma fille me dérange un peu quand-même !!)? Donc j'ai pu récupérer le morceau que j'avais enlevé et pour cacher cette couture disgracieuse, j'ai posé un galon de velours rouge avec sequins. Ouf ! j'ai sauvé les meubles la jupe !!

Vraiment j'aime cette association de ces trois tissus (même si le plumetis rouge est caché au fond des poches ;) )

20160505_095921

20160505_095951

20160505_095704

ès grandePour les photos, versions avec un t-shirt (le soleil est enfin là mais on n'ose pas enlever trop vite les couches, même pour un mois de mai  entamé !).

 20160504_130120

20160504_130134

20160504_130128

20160504_130144

20160504_130124

Version sans T-shirt pour les chaudes journées d'été (enfin on l'espère tous hein !!)

20160504_130544

20160504_130620

20160504_130541

Qu'elle est jolie ma Swanette !

20160504_130446

20160504_130609

 

Ma page Facebook

 Très grandeTrès grande